L'histoire de la marque Petit-Breton remonte au début du 20ème siècle. Lucien Mazan, dit Petit-Breton est un champion cycliste d'Avant-Guerre.

Il est notamment recordman de l'heure en 1905 (41,110km), vainqueur de la première édition de Milan-San Remo en 1907 et premier double vainqueur du Tour de France (1907, 1908).

Lucien Mazan meurt au front en 1917.

Sa veuve perpétuera sa mémoire en créant dès 1920 une marque de vélos portant son nom : les Cycles Petit-Breton, situés à Nantes.

Cette marque restera active jusque dans les années 70. 

IMG_2608.JPG
_DXA0114.jpg

Petit-Breton renaît en 2018 sous l’impulsion de Robin Cojean, ingénieur Arts et Métiers. Après un début de carrière dans l’industrie aéronautique en Europe et en Asie, il décide de se consacrer à sa passion et d'ainsi réaliser son rêve : fabriquer en France des vélos modernes, sur mesure, en fibres de carbone et de lin.

La famille Petit-Breton s'est associée à cette renaissance de la marque.

​Aujourd'hui, nous assurons l'intégralité de la fabrication des cadres et pièces Petit-Breton dans nos ateliers de Nantes, poursuivant ainsi une logique résolument éco-responsable.

Nous avons choisi de passer au maximum par des acteurs locaux : la fibre de lin est produite et transformée en Normandie, les moules de nos cadres sont fabriqués en Vendée.

Nous aspirons à intégrer des résines biosourcées, à augmenter la recyclabilité de nos cadres, et a revaloriser la matière composite dite "perdue".

Un projet de vélo 100% bio est par ailleurs à l'étude, et pourrait voir le jour au Printemps 2021.

Pour plus de détails concernant nos démarches, rendez-vous sur la rubrique "Journal de Bord "

 

PB_Semnoz_2019 (67).jpg